skip to Main Content

Quels sont les indicateurs clés pour réussir une campagne emailing ?

Nombreux sont les KPIs dans l’emailing : taux d’ouverture, de bounce, de clic des mails mais à quoi servent-ils ? Où vous situez-vous par rapport à la moyenne ?

Cet article va analyser et décortiquer les 5 indicateurs clés qu’il faut suivre pour améliorer votre délivrabilité : taux d’ouverture, de bounce, de clic, de spam, de désabonnement.

Attention, les taux moyens donnés ci-dessous sont susceptibles de varier en fonction du pays, du type de vente (B2B ou B2C), du secteur ou de l’industrie et du type de campagne d’emailing ! Par exemple, le taux d’ouverture moyen lors d’une campagne en B2B est moins élevé que celui d’une campagne en B2C.

Sommaire :
1.Taux d’ouverture
2.
Taux de bounce
3.Taux de clic
4.Taux de spam
5.Taux de désabonnement

Pour commencer, l’ensemble de ces indicateurs clés impactent votre délivrabilité. Pourquoi ? Parce que plus votre destinataire s’engage avec vos emails, plus votre délivrabilité sera améliorée, plus les fournisseurs d’emails (Gmail, Yahoo…) laisseront passer vos emails en boîte de réception ! Tous ces marqueurs sont liés : moins il y a de bounce (mails retournant à leur expéditeur), plus il y a d’ouverture, plus il y a de clics, plus votre délivrabilité s’améliore, moins vos emails finissent en spam, plus ils finissent en boîte de réception, plus il y aura d’ouvertures… Travailler sur ces taux, implique de travailler sur votre délivrabilité

1. Taux d’ouverture

Le taux d’ouverture est le ratio entre le nombre d’emails ouverts par les destinataires, et le nombre d’emails délivrés.

Plusieurs éléments influencent le taux d’ouverture : l’objet, le nom de destinataire, le pré-header (qui est la première ligne de texte utilisée dans le corps de l’email), etc. Afin d’avoir un meilleur taux d’ouverture, il faut donc soigner ces variables. Par exemple, il faudrait inciter vos lecteurs à passer à l’action avec un objet incitatif ou intriguant ; suscitez la confiance de l’utilisateur avec un nom d’expéditeur bien identifié. 89% des internautes décident d’ouvrir un email car ils connaissent l’expéditeur.

Le taux d’ouverture moyen dans le monde est de 23%. Un marqueur trop bas peut être le symptôme d’une faible délivrabilité.

2. Taux de bounce

Le taux de bounce, ou de rebond traduit le ratio d’emails retournant à leur expéditeur, sur le total d’emails envoyés. 

Le soft bounce correspond à une adresse temporairement indisponible, comme ce serait le cas avec une messagerie pleine par exemple. Au contraire, le hard bounce correspond à une adresse qui n’existe plus ou qui a été mal orthographiée.

Le soft bounce n’est généralement pas maîtrisé par l’expéditeur, mais le hardbounce est à réduire le plus possible ! 

À cette fin, vous pouvez, et devez récolter des adresses mail avec un formulaire d’inscription avec opt-in, c’est-à-dire que l’individu doit donner son consentement préalable et explicite avant d’être la cible de prospection directe par email. Un fort taux de bounce (supérieur à 5%) peut fortement nuire à votre délivrabilité, et nous vous recommandons donc de trier vos listes dès que vous vous rendez compte qu’une adresse mail n’est pas ou plus attribuée.

3. Taux de clic

Qu’est-ce que le taux de clic ? C’est un des indicateurs clés les plus importants puisqu’il correspond au nombre d’emails ouverts par leurs destinataires, et qui ont cliqué sur un lien, sur le total de mails envoyés. Attention, dans le taux de clic, on compte uniquement le nombre de clics uniques : peu importe le nombre de fois où l’utilisateur a cliqué, et même sur quel lien il a cliqué, un seul clic sera comptabilisé par utilisateur. Cette notion est à différencier du nombre de clics, qui prend en compte le nombre de fois où l’utilisateur a cliqué dans l’email.

Ce marqueur permet, entre autres, d’évaluer l’efficacité de vos call-to-actions, et la pertinence de vos offres. Ainsi, afin de faire augmenter le taux de clic, vous pouvez, grâce à de l’A/B testing, voir à quelles offres répondent mieux vos clients, à quelle couleur ou position de bouton d’action. L’A/B testing consiste à diffuser deux versions d’un même contenu auprès de 2 échantillons d’audience de taille similaire afin de comparer les performances de chaque variante. Vous pouvez aussi essayer de re-segmenter vos listes, c’est-à-dire revoir vos critères de segmentation, pour mieux cibler vos clients lors de vos campagnes d’emailing. Enfin, tentez de rendre vos boutons de call-to-action plus visibles.

Le taux de clic est considéré comme bon à partir de 3%.

4. Taux de spam

Voilà un des indicateurs clés les plus impactants pour votre délivrabilité. Il correspond au nombre d’emails qui ont fini en spam sur le nombre total d’emails délivrés (à ne pas confondre avec emails envoyés, les emails délivrés sont les emails envoyés diminués des emails rejetés ou bounce).

Le taux de spam est à différencier du taux de mise en spam qui correspond, lui, au nombre d’emails qui ont été signalés comme spam par leur destinataire lors de votre campagne. Cette action impacte fortement votre délivrabilité.

Afin de ne plus arriver en spam des emails et réduire les spams, la première chose à faire est de configurer votre nom de destinataire. Il doit reconnaissable à première vue. Pour cela, il faudrait donc éviter le « no reply ». Vous pouvez aussi vous référer à notre article sur la délivrabilité. RocketMail est spécialisé dans la délivrabilité, si vous vous rendez compte que votre taux de spam est trop élevé, n’hésitez pas à nous contacter pour un diagnostic gratuit via notre site web.

Le taux de spam doit être le plus proche possible de 0 et il est considéré comme étant médiocre dès 1%.

5. Taux de désabonnement

Le taux désabonnement est le nombre de destinataires qui, suite à votre campagne, se sont complétement désabonnés de votre newsletter. Ce marqueur impacte le délivrabilité si l’adresse du destinataire qui s’est désabonné n’a pas été sortie de toutes les listes (quand vous possédez plusieurs plateformes d’envoi).

Pour réduire ce dernier, la meilleure solution est de proposer du contenu de qualité à vos abonnés, il faut leur apporter de la qualité et une valeur ajoutée, sinon ils finiront sûrement par se désabonner. Évitez d’envoyer continuellement du contenu promotionnel et renseignez-vous sur votre audience. Qu’aime-t-elle recevoir ? Que reçoit-elle de vos concurrents ?

Évidemment, un bon taux de désabonnement est proche de zéro. En dessous de 0,3%, vous pouvez considérer votre marqueur comme relativement bon. Proche de 1%, il sera relativement médiocre.

Pour conclure, tous ces indicateurs clés sont à surveiller de près, ils vous permettent de voir l’avancée de vos campagnes d’emailing et d’évaluer les retours de vos clients. Soyez-y attentifs et ne tardez pas à réagir !

Malheureusement, peu de plateformes fournissent des statistiques aussi poussées, et encore moins en temps réel. RocketMail a développé une plateforme de création de campagnes qui fournit l’ensemble de ces indicateurs et bien d’autres, en temps réel. De plus, nous avons développé un diagnostic approfondi qui analyse une centaine de critères concernant votre délivrabilité, et vous fournit ces indicateurs.

Articles similaires

CRM Benchmark Delivrabilité

Étourdissant ! 5 CRM passés au crible de l’anti-spam

NB: Cet article résulte d’une étude indépendante. Nous ne sommes affiliés à aucun éditeur de CRM. La révolution digitale que nous traversons actuellement a considérablement bousculé les codes de la relation client. Cette nouvelle relation a mis en lumière un…

La gamification dans l’emailing

La personnalisation d’un email marketing permet d’augmenter l’engagement, les clics et les conversions de vos clients ou prospects. Un contenu personnalisé dans un email vous permet de construire une véritable stratégie pour maintenir une relation à long terme avec vos…

Quels sont les indicateurs clés pour réussir une campagne emailing ?

Nombreux sont les KPIs dans l’emailing : taux d’ouverture, de bounce, de clic des mails mais à quoi servent-ils ? Où vous situez-vous par rapport à la moyenne ? Cet article va analyser et décortiquer les 5 indicateurs clés qu’il faut suivre pour…

L’email dynamique ou AMP en 3 points essentiels

Disponible depuis fin 2019 pour tous les utilisateurs Gmail et Yahoo, l’email dynamique permet au destinataire d’interagir directement avec le contenu de l’email. Cette technologique est proposée uniquement pour les utilisateurs de Gmail, Gsuite et Yahoo, mais arrivera bientôt aussi…

Comment faire un bon Black Friday grâce à l’emailing ?

Le Black Friday n’existe en France que depuis les années 2010, mais cet évènement est apparu dans les années 70 aux États-Unis. Le terme Black Friday pour vendredi noir est utilisé par les enseignes américaines pour lancer la période des…

Comment ne plus arriver en spam des emails ?

Cette question est très largement abordée au sein de la communauté des marketeurs. Nous vous présentons aujourd’hui une short-list de 4 choses à ne jamais faire dans la rédaction de vos emails pour ne plus arriver en spam en boite…

Comment intégrer le storytelling dans sa stratégie email marketing ?

Idéalement, la stratégie email marketing est construite pour établir une relation sur le long terme avec vos clients. Or le storytelling permet au client d’entrer dans votre univers, de s’y identifier. Qu’est-ce que le storytelling ? Storytelling veut littéralement dire : « raconter des…

Qu’est-ce que la délivrablité emailing ?

Selon une étude, 55% des emails envoyés finissent en spam. Lors d’une campagne emailing la mise en spam de plusieurs emails peut ruiner des heures de travail, ainsi que votre taux de retour sur investissement. Sommaire :1.Qu’est-ce que la délivrabilité…

Comment bien exploiter les couleurs dans vos emails

Dans toutes les étapes de création d’un site web, d’un email, d’une affiche les couleurs sont une décision importante. Ce n’est pas le texte qui attire le premier regard, mais bien les couleurs et les formes. Alors quelle est la…

4 erreurs à ne pas commettre en emailing

Certaines erreurs sont très régulièrement commises dans la campagne marketing d’emailing. Nous vous présentons les 4 erreurs les plus fréquentes et nous vous donnons des astuces simples pour éviter de les faire dans vos emails. Sommaire :Erreur n°1 Envoyer une…

Back To Top
fr_FR