• BLOG

    BIENVENU SUR LE BLOG DE ROCKETMAIL

  • BLOG

    BIENVENU SUR LE BLOG DE ROCKETMAIL

 

Comment créer du lien avec vos destinataires grâce à une newsletter ?

Un e-mail est un échange et réponds donc à tous les critères d'une communication humaine : Je reçois, j’envoie, je réponds, je transfère, sont également les principes de l’email. Ne pas accorder aux destinataires de de votre campagne la possibilité de répondre ne donne pas une bonne perception de votre communication. Car se priver de l’échange revient à refuser les conseils et critiques des clients et/ou utilisateurs…Aujourd'hui, il est essentiel de créer un lien de confiance entre vous et vos clients, et l'e-mail est un outil puissant pour construire et soutenir cette relation et la rendre privilégiée. Retrouvez ci-dessous quelques conseils pour améliorer la lecture et l’expérience de vos clients et plus généralement de vos destinataires durant vos campagnes d’e-mail marketing ou vos envois de newsletters.

Soignez votre e-mail expéditeur

Qui n’a jamais reçu d’e-mails avec comme expéditeur un « « nepasrepondre@... » ou encore « noreply@... » ? Dans l’objectif de créer un lien avec vos prospects, il faut tout d’abord rester « humain » tant que possible. Un expéditeur auquel on ne peut répondre symbolise l’antagonisme de l’échange et donc de l’humanisation de votre marque.
Vous vous dites certainement en lisant cet article qu’aujourd’hui nombreux sont les points de contacts avec vos prospects : réseaux sociaux, téléphone, e-mail direct, rencontre…et qu’un simple e-mail n’a pas la force de déshumaniser totalement votre marque. Si vous n’attendez pas forcément d’échanges directs avec vos destinataires lorsque vous envoyez votre newsletter, la possibilité doit exister, voici pourquoi :

  • Lorsqu’il n’y a pas d’ouverture, d’échange, de clics sur nos e-mails sur le long terme, l’émetteur sera peu à peu mis à l’écart lors de futures campagnes par les fournisseurs d’adresses e-mails (yahoo, gmail, outlook…).
  • Les utilisateurs sont de plus en plus avertis en termes de sécurité, de phishing ou en français de « tentatives de hameçonnage ». Il est d’autant plus rassurant de recevoir un e-mail d’une personne ou d’une entreprise, à laquelle on peut répondre, qu’un e-mail de Monsieur « noreply » ou de Madame « nepasrepondre »…

Soigner son e-mail expéditeur, cela passe tout d’abord par une adresse avec un prénom, un nom : celui de l’entreprise est recommandé, si vous n’avez pas encore votre propre nom de domaine (@rocketmail.com par exemple).
Humaniser l’échange est une stratégie qui peut paraitre complexe, mais qui est abordable par tous avec des petits moyens. Tous vos prospects savent que votre newsletter est envoyée par un logiciel informatique de manière planifiée. Ce n’est pas une raison pour négliger votre e-mail d’expéditeur !
Vous avez sans doute déjà reçu un e-mail de « Sophie de tel entreprise » ou de « Thomas qui vous informe cette semaine de …. ». Cette humanisation de l’envoi vous permettra non seulement de personnifier votre communication, mais également d’augmenter vos chances d’être enregistré en tant que contact dans le carnet d’adresses de vos destinataires assidus et attentifs à vos communications. Il suffit parfois d’une ou deux réponses sur certaines messageries (Gmail par exemple) pour que votre adresse e-mail soit considérée comme étant une “adresse de confiance”…

 

Montrez que vous êtes à l’écoute

Lorsque l’on envoie un e-mail marketing ou une newsletter d’informations, l’idéal est d’obtenir un maximum de partages et de commentaires positifs sur vos articles : cela amènera davantage de visites sur votre site et vos différentes pages sociales, ce que l’on souhaite tous. Cependant, la plupart des newsletters terminent dans la corbeille, sans forcément amener à un réel échange avec vos destinataires ou vos communautés de manières plus générale. Nous allons voir comment y remédier simplement ci-dessous.
Intégrer des call-to-action est une première piste pour améliorer l’expérience de vos lecteurs. Pour rappel, un call-to-action est un bouton intégré dans votre e-mail et a littéralement pour but « d’inciter à l’action » (et donc au clic). Commencez par montrer que l’avis de votre cible vous intéresse en lui proposant de commenter, partager votre newsletter ou certains articles sur le web. Non seulement l’expérience n’en sera que meilleure, car vous donnez littéralement la parole à vos clients, mais en plus, vous augmentez vos leads et le nombre de visites sur les pages en liens.
Pour aller plus loin, vous avez la possibilité d’insérer un bouton du type « Cet article me plait ou m’intéresse ». Cela aura un double effet : personnaliser l’expérience de vos destinataires vis-à-vis de votre newsletter, et d’autre part d’obtenir des informations précieuses concernant les intérêts de votre cible.
C’est en  créant un échange avec votre audience que vous construisez votre réputation de marque, indispensable à toute stratégie commerciale. De plus, vous pourrez affiner au fur et à mesure de vos campagnes votre contenu de manière totalement personnalisée grâce aux statistiques concernant ces call to action.

Mettez à jour vos bases de contacts

Selon la SNCD, en France, un internaute dispose en moyenne de  2,1 adresses e-mail. Alors que le nombre d'emails envoyés et reçus est en augmentation constante (prévision de 333 milliards d'envois en 2022 selon Radicati Group, la personnalisation devient de plus en plus le seul critère différenciant pour se démarquer de ses concurrents. C'est pourquoi vous devez vous montrez à l’écoute de vos cibles. Cela signifie également accepter et comprendre que certains destinataires ne sont plus intéressés à recevoir nos e-mails. Bien que cela ne vous paraisse pas très attrayant, on vous l’accorde, que ce soit par le biais d’une désinscription volontaire du destinataire ou d’une lecture trop rare voire inexistante des e-mails (qui ne sont donc jamais ouverts), supprimer ces adresses vous permettra d’une part d’augmenter le taux d’ouverture de vos campagnes, et d’autre part d’éviter de tomber dans les spams.
Dans un second temps, passer en revus les notifications de vos destinataires ainsi que les désabonnements vous permettra de trouver les informations utiles au nettoyage de votre base de données. D'ailleurs, RocketMail met à jour instantanément votre liste de contacts au fur et à mesure de vos envois : vous n'avez plus besoin de vous soucier de l'effacement des contacts qui ont demandé une désinscription à votre newsletter, pratique n'est-ce pas?

En résumé :

Pour créer et entretenir votre relation client ou prospect à travers vos campagnes, suivez ces quelques conseils :

  • Personnalisez votre e-mail d’envoi en le personnifiant grâce à un prénom repris de manière régulière, comme si une personne à part entière parlait directement à votre destinataire.
  • Montrez à vos clients et prospects que vous êtes à leur écoute, pour répondre à leur question, avoir leur avis…, acceptez de recevoir des réponses sur votre adresse fonctionnelle.
  • Profitez des demandes de désabonnements générées automatiquement ou non pour nettoyer vos listes de contacts. Comme il est essentiel d’alimenter vos listes, les nettoyer l’est tout autant !

 

Réussir votre emailing de St Valentin en 4 étapes
ALL E-MAIL MARKETING NEWSLETTERS DIVERS

Réussir votre emailing de St Valentin en 4 étapes

Consulter

Comment ajouter un GIF ou une vidéo à votre email ?
ALL E-MAIL MARKETING NEWSLETTERS DIVERS

Comment ajouter un GIF ou une vidéo à votre email ?

Consulter