LINKEDIN ICONE
FACEBOOK
YOUTUBE ICONE
  • BLOG

    BIENVENU SUR LE BLOG DE ROCKETMAIL

  • BLOG

    BIENVENU SUR LE BLOG DE ROCKETMAIL

 

#Emailing: Comment se demarquer de ses concurrents ?

 

Se démarquer de ses concurrents

 

Soignez votre objet

L’objet est votre premier point de contact : il est donc déterminant pour la suite (ouverture, lecture…). Bien que vous ayez rédigé un e-mailing parfaitement adapté à votre cible, si l’objet n’est pas soigné, votre e-mail risque de ne jamais être ouvert. Pourquoi ? Votre objet ne reflète pas votre contenu et/ou l’univers de votre marque A vouloir trop en faire (être trop « fun » ou rechercher à intriguer…) on finit par être complètement à côté… Gardez en tête que l’objet est la première impression, ou si vous préférez, l’équivalent des 7 premières secondes de la rencontre en face à face (même si ce temps est beaucoup plus court en réalité pour l’e-mail).

Votre objet est trop "vendeur"

On sait tous que le but principal d’une campagne e-mailing est d’augmenter le nombre de visites sur son site web, et par là-même d’augmenter sa conversion (et donc ses ventes). Mais ça n’est pas une raison pour le dire haut et fort ! Des mots sont en effet à bannir dans les objets de vos e-mailings, pour éviter un Spam Score médiocre, voici une petite liste non exhaustive : Augmentez ; Gains ; Profit ; Facile ; Maigrir ; Performance ; Opportunité ; Cash ; Exceptionnel ; Vente privée. Certains mots comme « essai gratuit », « sans frais », « augmentez » ou « prix » déclenchent également l’alerte au SPAM des messageries. RocketMail vous permettra de repérer facilement les mots à changer lors de la conception de votre message avec son Spam Score intégré au sein de l’éditeur.

Certains mots comme « essai gratuit », « sans frais », « augmentez » ou « prix » déclenchent également l’alerte au SPAM des messageries. RocketMail vous permettra de repérer facilement les mots à changer lors de la conception de votre message avec son Spam Score intégré au sein de l’éditeur.

Emailing ciblage

Parlez de ce qui intéresse votre cible

Pour parler de leur entreprise et de leurs produits, la plupart des marques s’en sortent bien, mais peu d’entre elles sont aussi pertinentes lorsqu’il s’agît de créer du contenu qui intéresse leurs cibles et qui leur est utile. En toute logique, vos contacts se sont volontairement inscrits à votre newsletter. Ils sont donc déjà intéressés et souhaitent recevoir de manière régulière des nouvelles de votre entreprise. Mais cela ne veut pas forcément dire qu’il ne faut parler que de vous ! Ne tombez pas dans le narcissisme, et voyez plus loin ! Comme lors d’une vente en phoning ou en face à face, parlez de votre prospect ou de votre client : lui accorder une place centrale à votre stratégie de rédaction n’en sera que bénéfique.


Par exemple, vous pouvez créer une newsletter consacrée à un cas client, une success story qui pourrait intéresser certains contacts de votre liste. En s’identifiant, ils seront plus facilement amenés à consulter cet article, pour notamment en savoir plus sur la problématique résolu grâce à vos solutions. Ce type de contenu efficace permet d’asseoir votre crédibilité, tout en racontant une histoire réelle.

Experience client

Créez de l’émotion dans vos e-mails

Nous parlions justement d’histoire…Parce qu’une forte émotion lorsqu’elle est ressentie, peux plus facilement conduire à un acte d’achat impulsif et spontané, raconter une histoire est devenu incontournable pour capter l’attention de son audience. Classiquement sa structure se compose  d’un début (on plante le décor), d’un milieu (les péripéties) et d’une fin (le dénouement). Le marketing émotionnel a sa recette bien à lui pour « concocter » une émotion réelle et surtout la retransmettre. Celle-cise résume en 4 points : Emotion, Expérience, Exclusivité et Engagement.
Je vous entends déjà venir me dire « nous n’avons pas tous les mêmes moyens ». Créer de l’émotion et la faire ressentir, toute marque en est capable : le plus important dans la conception de votre histoire, c’est de comprendre les émotions humaines fondamentales et comment vous allez les intégrer à votre e-mail : mettez-vous à la place de votre client pour faciliter cette démarche.
Dans un monde où la vidéo et les visuels sont les plus consultés, commentés et partagés, il est bien évidemment de rigueur que d’intégrer des visuels dans votre histoire, ou même d’intégrer complètement votre histoire au visuel, qui reste bien entendu cohérent avec l’univers de votre marque, vos engagements et vos valeurs.

Equilibrez votre contenu et vos envois

Les méthodes agressives d’envoi apportent de moins en moins de résultats positifs…Pour quelles raisons ?
Les utilisateurs sont beaucoup plus avertis qu’auparavant sur la prospection, la fidélisation et tout autre type de messages des marques, peu importe le canal par lequel vous passez.

En France notamment, on ne compte pas moins de 7 abonnements à des newsletters par utilisateur, celui-ci possédant plusieurs boites e-mails ce chiffre peut augmenter avec cette variation… Cela représente un nombre assez conséquent d’e-mails marketing reçus pour une seule personne…

Le risque d’envoyer trop d’e-mails à un même groupe cible sur une période assez courte est trop grand : le spam ne signifie pas uniquement l’envoi d’e-mails sans l’accord tacite du destinataire, mais aussi les envois répétitifs sans que cela soit pertinent pour l’utilisateur, et lui seulement ! Placez votre client ou prospect au cœur de votre stratégie, il recevra peut-être moins d’e-mails de votre part, mais ceux-ci seront plus ciblés et donc plus efficaces ! Enfin, se démarquer passe également par la variété du type d’e-mailings que vous envoyez chaque semaine au même groupe de destinataires (prospectifs, promotionnels, informatifs, fidélité…).


Garder le contact avec votre cible de manière pertinente selon le moment où vous envoyez votre campagne est très bénéfique. Un contenu équilibré est un contenu qui n’est pas uniquement promotionnel ou qui a pour but de vendre à tout prix. C’est notamment une règle essentielle que vous suivez certainement pour vos réseaux sociaux, il en va donc de même pour vos e-mailings ! Un destinataire qui reçoit trop d’e-mails marketing avec pour seul objectif de lui faire acheter un produit (de manière directe) va certainement être agacé et se sentir harcelé, vous risquerez d’atterrir dans les spams ou de compter un désabonnement supplémentaire…
Pour diminuer cette sensation désagréable sans pour autant perdre le contact avec votre cible, il est préférable de communiquer avec celle-ci en gardant en tête qu’avant d’acheter, votre cible doit mieux vous connaitre, mais ce qu’elle recherche avant tout, c’est que VOUS cherchiez à la connaitre : montrez que vous vous intéressez à son avis, à la problématique qu’elle rencontre (dans le cas où vos solutions sont là pour résoudre une problématique bien entendu), pourquoi elle s’intéresse à vous, ce qu’elle recherche…

 

Réussir votre emailing de St Valentin en 4 étapes
ALL E-MAIL MARKETING NEWSLETTERS DIVERS

Réussir votre emailing de St Valentin en 4 étapes

Consulter

Comment ajouter un GIF ou une vidéo à votre email ?
ALL E-MAIL MARKETING NEWSLETTERS DIVERS

Comment ajouter un GIF ou une vidéo à votre email ?

Consulter